Sylvie Paquette

Sylvie Paquette

  • Autrice et/ou compositrice
  • Interprète
  • Artiste québécoise
  • 1962

La boîte aux paroles

Retrouvez cet artiste sur le site La boîte aux paroles.

Ressources web

Biographie

Mine de rien, la parution en mars 2013 de “Jour de chance“, cinquième album de cette artiste qui ne craint jamais de se remettre en question, marque pour elle deux décennies de carrière, et même un peu plus. S’étant mise à la composition à 14 ans, la guitariste et chanteuse Sylvie Paquette a beaucoup écouté, avant de proposer sa création.

Un premier et unique 45 tours, en 1987, précédera de cinq ans l’album “Soul propos“ qui marque son entrée dans le métier avec la chanson “J’fais le trottoir", inscrite au top 10 du palmarès Radio-Activité à l’hiver 1993. Outre ce succès, on y retrouve “Je crois" et “Taxi reggae" deux textes offerts par Luc De Larochellière, et une reprise d’un titre de son 45 tours, “L’été en ville", ce quasi-récitatif qui la fait comparer à une émule de Lucien Francoeur par la commentatrice de la revue Chansons, Johanne Larue.

Sylvie chante en ouverture pour le groupe Abbittibbi, avant de se doter d’un groupe de tournée aux accents rock, pour sa seconde parution “Oser“ au printemps 1997. Le disque affiche un son encore plus rock, se rapprochant de ce qu’elle propose sur scène, tout en incluant des sonorités folk, pop ou l’usage de boucles rythmiques et d’échantillonnage. Musicienne avant tout, on la retrouve l’été suivant au coeur de la tournée Rock sans frontière, avec Big Rude Jake et Kim Mitchell.

À l’occasion des FrancoFolies de Montréal, elle se voit décerner le Prix Félix-Leclerc 1997, distinction qui mène Sylvie et son groupe en France: au Bataclan où elle se produit en première partie de Robert Charlebois, puis aux FrancoFolies de La Rochelle où elle se fait remarquer aux côtés du groupe Louise Attaque.

À l’automne 2000, c’est sur une filiale de la maison BMG, qu’elle propose un avant-goût de “Souvenirs de trois“ où elle chante en duo avec Daniel Bélanger la pièce “Garde-moi", que les deux artistes ont écrite en collaboration. L’album qui paraît finalement en mars 2001 donne lieu à plusieurs autres rencontres. Sylvie peut notamment compter sur l’inspiration de la rappeuse J.Kill du groupe Muzion et des paroliers Marc Chabot et Jean Fauque, sans oublier son interprétation relevée de la chanson “Le sud" de Nino Ferrer.

Le nouveau siècle est l’occasion pour l’impénitente exploratrice de ralentir un peu le rythme de production et d’approfondir sa démarche de création: des intervalles de six ans séparent chacune des étapes:Souvenirs de trois“, “Tam-Tam“ et “Jour de chance“, ces deux derniers sur étiquette Audiogram.

Ce rythme lui permet de s’impliquer auprès d’autres artistes comme Luce Dufault (4 titres sur “Bleu“ en 2004) ou Catherine Durand (participation à “Diaporama“ en 2005). Tout en consolidant sa collaboration avec l’auteure Martine Coupal (4 des 12 titres de “Jour de chance“), elle inclut à son cercle de création Dave Richard, Pierre René de Cotret, Jeff Moran... et Anne Hébert dont un poème du recueil de 1942 Les songes en équilibre fournit le texte de la chanson “Marine".

© Richard Baillargeon, Roger T. Drolet, 2015, qim.com

Œuvres populaires

Albums

Titre Année Artiste(s)
Sylvie Paquette 1991 Sylvie Paquette
Soul Propos 1993 Sylvie Paquette
Oser 1997 Sylvie Paquette
Des femmes, des hommes 1997 Sylvie Paquette
Souvenirs de trois 2000 Sylvie Paquette
Tam-Tam 2007 Sylvie Paquette
Jour de chance 2013 Sylvie Paquette
Terre originelle 2016 Anne Hébert, Sylvie Paquette