Les Jaguars

Les Jaguars

Ressources web

Biographie

Les Jaguars représentent mieux que quiconque la survie du son caractéristique des groupes du début des années 60, au Québec. Originaires du Lac St-Jean et du Saguenay, ses membres commencent à se tailler une réputation de champions du rock instrumental en 1962, en pleine époque du twist. À l’arrivée de la vague yé-yé, en 1963-64, ils sont parmi les tout premiers à se voir offrir la possibilité d’enregistrer un microsillon. De ce premier album, un 45 tours connaît une diffusion inattendue: les pièces “Mer Morte" et “Supersonic twist" deviennent rapidement des classiques du genre, d’abord sur l’étiquette québécoise Tournesol, puis à l’extérieur du Québec sur Réo et même dans certaines parties d’Europe.

Peu conscients de leur impact, les Jaguars continuent de se produire sur le plan régional et gravent un deuxième album composé majoritairement de pièces originales dont un nouveau 45 tours “Jaguar Shake / Solitude" renforce la solide réputation du groupe auprès des jeunes amateurs de yé-yé. Mais la lutte est féroce en cette période particulièrement luxuriante pour les groupes et quand le guitariste Jean-Guy Cossette décide de s’approcher du centre nerveux que constitue la Métropole, ses collègues hésitent à franchir le Rubicon. L’année 1966 marque donc la fin des Jaguars originaux, alors que Jean-Guy prend officiellement le nom d’Arthur et entame une nouvelle étape qui l’amènera à joindre les Sinners en 1967, puis la Révolution Française et l’équipe de Robert Charlebois au début des années 70.

Après de multiples reformations des Sinners, la parution d’un obscur album solo et quelques expériences en duo, dont une brève collaboration avec Stephen Faulkner, Arthur sent le besoin de se replonger dans les sonorités limpides du style instrumental. Un premier résurgence du concept Jaguars a lieu au début des années 80, en compagnie d’autres vétérans de la scène yé-yé: André Parenteau (ex-Chanceliers), Pierre Ringuet (ex-Bops) et Michel Murphy (ex-leader de M2 +AC) le secondent pour ce premier retour sur disque qui sera malheureusement sans lendemain.

Quelques années plus tard, la musique des Jaguars atteint l’oreille d’une nouvelle génération de musiciens qui y découvre les racines d’un rock local oublié. Une période d’ajustement, pendant laquelle il côtoie de nombreux musiciens du secteur alternatif donne lieu à une reprise de “Jaguar Shake" par les Taches, en 1989. Une nouvelle expérience, les Traveling Blueberries amène un retour définitif des Jaguars en 1993, date à partir de laquelle la guitariste Guylaine Maroist joint le groupe. Un nouveau projet de disque se concrétise en 1996 avec la sortie du DC “Appalaches“ où l’on retrouve de nouvelles pièces, quelques refontes du répertoire des années 60 et les versions originales de “Mer Morte" et “Supersonic twist". Bien que relativement discrets, les Jaguars des années 90 ont maintenant leur créneau dans le nouveau paysage musical, aidés en cela par l’intérêt qu’un film comme Pulp Fiction a pu susciter pour les musiques surf et le rock instrumental.

Le groupe est constitué de:

  • Jean-Guy ‘Arthur’ Cossette: guitare
  • Guylaine Maroist: guitare
  • Ricardo Branchini: basse
  • Michel Dufour: batterie

Le groupe a aussi compté dans ses rangs:

  • Reynold Morissette: batterie (1962-1966)
  • Gilles Morissette: guitare, voix (1962-1966)
  • Doris Thibault: basse (1962-1966)
  • Yvon Vaillancourt: saxophone (1965)
  • Tommy Manderson: voix (1965)
  • Michel ‘Obélix’ Murphy: guitare (années 80)
  • André Parenteau: basse (1981)
  • Pierre Ringuet: batterie (1980-1981)
  • André Leclerc: batterie (1987, 1989, 1993)
  • Michel Dagenais: basse (1995-1996)
  • Olivier Martin: basse (1993-1995)
  • et plusieurs musiciens occasionnels, tout au long des années 80

© Richard Baillargeon, Roger T. Drolet, 2015, qim.com

Œuvres populaires

Albums

Titre Année Artiste(s)
Pluie d’ete / tourne en rond Arthur, Les Jaguars
Mer morte / supersonic twist / jaguar shake / solitude Les Jaguars
Mer morte = dead sea 1963 Les Jaguars
Les Jaguars 1964 Les Jaguars
Melle yeye / prends garde 1965 Les Jaguars
Pour la danse 1965 Les Jaguars
Jaguar shake / solitude 1965 Les Jaguars
Jaguars, Les – Volume 2 1965 Les Jaguars
L’horloge / hanky-panky 1966 Les Jaguars
Dors mon amour / honky tonk 1966 Les Jaguars
Pour la danse 1973 Les Jaguars
21 disques d’or 1974 Les Jaguars
Mer morte / solitude 1974 Les Jaguars
Jaguars 1982 Les Jaguars
Appalaches 1996 Les Jaguars
Les Jaguars - 25 enregistrements originaux 2001 Les Jaguars
25 enregistrements originaux 2001 Les Jaguars
Le Top 30 - Les Jaguars 2010 Les Jaguars